Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 
Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Banner
Demande de Partenariat: Ici

Partagez
 

 Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hogo Ewen
Chevalier d'or de la Vierge
Chevalier d'or de la Vierge
Hogo Ewen
Rôle : Protecteur d'Athéna et de la Maison de la Vierge. Protège la Vie et souhaite faire briller la Lumière dans les Ténèbres.
Messages : 828
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Left_bar_bleue197/197Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Empty_bar_bleue  (197/197)
Cosmos Cosmos:
Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Left_bar_bleue250/250Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Empty_bar_bleue  (250/250)
Armure Armure:
Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Left_bar_bleue420/420Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Empty_bar_bleue  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo]   Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] EmptyMer 14 Aoû - 12:00




Réalités alternatives !!

Si t'as envie de chier, ne va surtout pas sous les arbres, c'est mauvais signe...






Arrow Arrow Clairière de la méditation (oui ça existe !!!)

Dès mon entrée dans mon antre secrète, je ne peux m'empêcher de fermer les yeux et d'inspirer profondément. ce lieu était tellement calme... une légère brise vient caresser l'immense jardin tapissé de fleurs colorées. Au loin, les sals jumeaux ploient légèrement.

J'avance de quelques pas en attendant ma disciple. Dès qu'elle est passées, je referme le portail, personne ne doit pouvoir nous suivre.

Nous passons ensuite un long moment afin que je lui enseigne la manière de l'ouvrir et de le fermer. Par ce geste, je démontre mon entière confiance en mon élève, car nul autre n'a jamais foulé ce sol, excepté Bouddha.


« Ce lieu Kassandra, est la dernière demeure de Bouddha, c'est ici qu'il a vu sa vie prendre fin. Depuis plus de deux millénaires, il a été préservé de toute présence humaine de façon mystique. J'ai l'honneur d'être le garant de la préservation de ce lieu. Et je te fais aujourd'hui cadeau de ce secret. Tu connais la foi que j'ai en toi et je pense que ce lieu va pouvoir t'aider à progresser de façon significative. »

Je cherche du regard l'endroit propice et je souris en le dénichant. A quelques centaines de mètres, une légère colline où je sais le sommet caressé par le vent réconfortant de ce lieu. J'indique à mon élève de me suivre jusqu'au lieu-dit.

« Observe les fleurs tout autour de toi. Elle regorge de la Vie qui domine en ce lieu. Rien ne les fera plier, excepté une puissance ténébreuse intense. Concentre ton aura, sur les éléments qui régissent ton âme. Préserve les fleurs grâce à eux. Oui, tu as bien entendu. Comme le roseau, tu dois pouvoir canaliser ton énergie afin de leur permettre de croître. Trouve en toi la solution à cette énigme et tu réussiras à trouver la paix intérieure qui te fait défaut. »

Je m'assis en tailleur face à elle, formant en cercle avec mes doigts. Les yeux clos, j'entre en méditation. Une boule d'énergie nous entoure alors, permettant de canaliser un flot trop important d'énergie... Je ne m'attendais pas à ce que Kassandra réussisse du premier coup... mais j'allais peut-être étonné. Après tout, elle m'avait surpris à plusieurs reprises depuis notre première rencontre...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Infos fermées
MessageSujet: Re: Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo]   Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] EmptyMar 20 Aoû - 20:24

Je l’avais suivi, en silence. Ne rien dire restait la meilleure solution. Vous savez, lorsque vous vous sentez incapable de quoi que ce soit, lorsqu’une seule chose coince. Le sens de la vie, de la mort, qui gagne, qui est plus fort, j’aurai bien pu dire deux ou trois choses dessus mais je n’en avais pas envie. Au lieu de ça, je m’enferme un peu plus encore dans le mutisme. Cette mort avait bien été suspendue pour moi pendant des années, mon avis était assez tranché sur la question.

Il m’avait invité à le suivre et nous étions passé au travers d’un portail étrange et inquiétant, un seuil que je m’apprêtais à franchir mais pour lequel j’avais une étrange appréhension, comme si je ne souhaitais pas vraiment ce qui pourrait se passer par-delà cette frontière. Mes pensées en désordre, mes souhaits au placard, j’avais donné ce que je pouvais et ce n’était certainement pas assez. Loin de là. Et je le savais très bien. Mais lasse, je ne me sentais pas capable de plus alors que ce serait si facile.

Mais j’avais passé le portail malgré tout. Allez savoir pourquoi. La tête disait non mais le cœur disait oui. Si ça n’avait pas été pour Hogo, mon maître, je n’aurai jamais fait ce genre de choses. Pas plus que d’offrir mon temps dans ces circonstances mais c’était bien là le jeu qu’il fallait jouer pour atteindre un semblant de rédemption.

La dernière demeure de bouddha. C’est là où il m’a emmené, moi, avec mon passé, mes actes, mes actions. Je ne savais pas qu’un lieu pareil pouvait exister. J’ignorais presque tout du passé de celui qu’on nommait Bouddha. Sa vie, son œuvre, certes, j’avais des bribes de son parcours mais pour le reste, sa vie m’était inconnue.

Et voilà qu’avec ces quelques mois au service d’Hogo, il m’amenait ici pour parfaire mon entrainement. J’écoute attentivement, silencieusement et respectueusement ce qu’il peut me dire, au contraire des fois où je pouvais être des plus insupportables, je me sens irrémédiablement en trop ici, perturbée, pas à ma place.

- Je ne devrais pas me trouver ici.


La beauté des lieux, cette quiétude, cette harmonie me saute au visage si fort que je ne peux m’en préserver. Et il est trop tard pour faire demi-tour, trop tard pour ne pas être happé par la force qui se trouve en chacun des brins d’herbe, en chaque parcelle de terre, chaque grain de sable. Je sens mes jambes flancher mais déterminée à tenir, j’avance encore d’un pas par réflexe. Toujours debout, je vois Hogo s’asseoir en tailleur et m’inviter à en faire de même, me proposant même une énigme ou quelque chose du genre. Mais je suis paralysée, incapable de faire quoi que ce soit.

- Je ne suis pas digne… maitre, non… je ne devrais pas être ici ni imaginer être digne d’un pareil présent.

Et perle alors une goutte d’eau le long de ma joue. Le choc ? Oui, assurément. Depuis combien de temps cela n'était-il pas arrivé ? Des années.... des centaines.

Revenir en haut Aller en bas
Hogo Ewen
Chevalier d'or de la Vierge
Chevalier d'or de la Vierge
Hogo Ewen
Rôle : Protecteur d'Athéna et de la Maison de la Vierge. Protège la Vie et souhaite faire briller la Lumière dans les Ténèbres.
Messages : 828
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Left_bar_bleue197/197Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Empty_bar_bleue  (197/197)
Cosmos Cosmos:
Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Left_bar_bleue250/250Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Empty_bar_bleue  (250/250)
Armure Armure:
Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Left_bar_bleue420/420Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Empty_bar_bleue  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo]   Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] EmptyJeu 22 Aoû - 15:21




Réalités alternatives !!

Si t'as envie de chier, ne va surtout pas sous les arbres, c'est mauvais signe...






Le Jardin des Sals Jumeaux... Alors que je prenais place afin de faire travailler Kassandra, je ne peux que laisser mon âme s'imprégner de ce lieu unique. Maintenant que j'étais posé, je ne pouvais que ressentir les bienfaits du Cosmos, de l'aura qui m'entoure.

Et c'est là que je m'aperçois que ça ne m'était plus arrivé depuis bien longtemps. Et l'ironie voulait que cela remonte à ma vie au Temple de la Compassion. Même si nous étions coupés du monde, c'était un lieu de paix, serein, où la méditation est un art développé chaque matin. Nous nous levions, méditions, encore et encore, pour atteindre la quiétude infinie.

D'un ennui mortel pourrait dire ma disciple, et je ne peux alors réprimer un sourire. Pourtant, je prenais conscience, maintenant, après avoir agi pour le Sanctuaire, accompli mon rôle de Gold Saint, que rien ne pouvait égaler ce calme absolu. Je prenais conscience de mon réel but dans cette vie chevaleresque. Je désirerais, depuis la première heure, protéger la Vie contre toute violence, contre tout ce qui pouvait lui nuire.

Je m'étais alors aperçu ces derniers mois, que la guerre incessante entre Dieu, ignorait ce concept... et les souffrances engendrées à chaque fois me foudroyaient... J'étais peut-être trop altruiste pour être Chevalier en fin de compte, mais la force de ma détermination avait probablement persuadé Athéna. Bien souvent, je ne comprenais pas son choix, mais elle représentait pour moi ce symbole de paix et de compassion. Je lui avais voué ma propre vie, juste pour qu'elle continue de préserver celle de l'humanité, ce qui représentait son combat quotidien.

Je suis ramené à la réalité par la réaction de Kassandra. Elle semble bouleversée de se trouver en ce lieu mythique, façonné de manière idyllique à travers les âges. Nul ne peut y pénétrer et ainsi troubler sa magnificence. J'ouvre les yeux pour poser un regard bienfaisant sur ma disciple.


« Je me suis dit la même chose lorsque que l'on m'a téléporté pour la première fois ici. Et encore, je n'avais personne ce jour-là pour me dire que je le méritais. Il m'a fallu des jours pour l'accepter, pour endosser cette responsabilité, pour apprendre à l'entretenir et préserver son sol sacré. Et maintenant, à mon tour, je choisis on successeur. Beaucoup croit que c'est l'apanage du Saint de la Vierge... Il n'en est rien. Bouddha dicte et choisit... et aujourd'hui il fait son choix. »

Le vent souffle et je lève les yeux vers le ciel pour respirer ce bien-être unique. Je me mets à léviter, juste à quelques centimètres du sol. Une aura dorée, à peine perceptible, m'entoure tandis que mon Cosmos entre en osmose avec tout ce qui m'entoure. La Vie ruisselle à travers tout mon cœur, au travers de chaque chose composant ce décor magnifique.

Les lois qui régissent la nature sont immuables et éternelles... Je ne le sais pas, je ne pourrais le dire... Le Cosmos coule à travers chaque être vivant, chaque objet... Et bien des choses, des hommes sont prompts à perturber son flux, volontairement ou pas. Je sais à présent que je suis là pour changer cela, faire en sorte d'être le gardien de ce flux. Mais je n'ai la prétention de dire que j'y arriverai seul. Et Kassandra saura pérennisait mon oeuvre...

Je l'observe un long moment... Elle deviendra un jour une gardienne des plus redoutables et je pourrais alors quitter ce monde le cœur léger, l'esprit tranquille, retourner sur le Plan Astral... parmi les miens... J'aurais ce sentiment du devoir accompli, et je pourrais regarder l'horizon, me reposer, enfin...

M'arrachant à mes pensées, à mes secrets, je reprends...


« Un jour, je ne serais plus Kassandra, toi, tu fouleras encore ce monde. Souviens-toi de ce jour, ou le calme infini a couvert tout doute, tout tourment... Les larmes qui coulent le long de tes joues reflètent justement cet état de quiétude que tu cherchais, et je savais pertinemment que seul ce lieu te le permettrait. Ta place est ici Kassandra, plus que quiconque, bien plus que moi... Je fais mon possible pour accomplir le but de mon existence. Il est difficile... mais des personnes comme toi me rappelle que je suis sur la bonne voie, et je t'en remercie... Assieds-toi, et concentre-toi Kassandra, ne fais qu'un avec ce lieu, à travers ton propre pouvoir ! »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Infos fermées
MessageSujet: Re: Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo]   Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] EmptyJeu 22 Aoû - 20:12

Il parlait de responsabilité, de ce qu’il avait été. Ce lieu, c’était toute sa vie. Il était partie intégrante de ce lieu. Son successeur ? Moi ? Ce devait être une plaisanterie. Comme s’il avait décidé d’arrêter tout ce qu’il avait entrepris, il parlait comme s’il imaginait sa fin toute proche. Mais s’il est la voix de Bouddha, il ne peut être détruit. Et il s’en trouvera un autre comme lui. Enfin, c’est bien ça toutes ces croyances d’arbre cosmique et de mondes étranges ?

- vous ne comprenez pas. Je ne devrais pas être ici, mon passé, mes actes, ce que j’étais me l’interdit.  


Serrant le poing, je ressens le fardeau du passé encore plus présent venir appesantir la situation. Les lieux, les gens, les bourreaux, les ordres… tout revient encore une fois en mémoire, là où rien de cette importance ne devrait être ; et pourtant, nul ne peut harmoniser sa vie à sa guise. Vient un temps ou lorsque le chemin a été trop long, il ne reste parfois que la douleur. Etait-il en train de me dire qu’il s’en remettait à moi et qu’il allait disparaitre ? Je ne l’aurai pas toléré, non, pas encore. Perdre une personne chère à ma vie.

- Je n’ai pas cette envergure que vous me donnez, ni ce destin auquel vous pensez me voir décrocher les exploits les plus fous.

Je n’aurai pas embrassé la carrière qu’il m’aurait donné et rien n’aurait pu me faire changer d’avis, pas même ses allusions à ma vie qu’il pense éternelle. Rien ne pouvait le préparer à ce qu’il allait entendre. Je ne pouvais ni ne voulait ravir quoi qu’il m’en coute ce qu’il pensait juste. Car pour une fois, oui, il se trompait lourdement.

- Eternelle pensez-vous ? Je ne suis plus frappée de la malédiction des Erynres.


Je me pivotais lentement pour lui tourner le dos, faisant tout mon possible pour ne pas le regarder, fixant l’horizon, un lointain improbable, un ailleurs qui aurait été mieux qu’ici. Dire ce que j’étais ? Qui avait pu savoir depuis si longtemps ? Personne. Je n’avais jamais parlé. Le secret était lié à cette malédiction qui m’avait dévoré depuis si longtemps.

- Athéna m’a libéré de ma servitude il y a quelques années.  J’étais le bras Armé des Erynres, la voix et l’épée des Furies romaines. L’assassin redresseuse de tords à la solde de je ne sais quel dieu de l’Olympe.

Je posais un genou à terre pour passer ma main dans les herbes hautes, essayer d’apaiser mon esprit, mes passions, mes craintes. Tout était si violent d’un coup. J’avais parlé spontanément, sans réaliser la portée de mes mots, sans imaginer les répercutions qu’ils pouvaient avoir. A vrai dire, je m’en moquais.

- Je ne l’ai jamais su d’ailleurs. Arès, Chronos. Aujourd’hui je sers Athéna.


Une de mes mains vient se plaquer sur mon front pour ensuite glisser le long de mes cheveux. Le poids est toujours là. Mes yeux se plissent, se ferment, frémissent et finissent par s’ouvrir une fois encore, anesthésiés par tant d’années à accepter l’inacceptable.

- J’ai combattu, mené des armées, frappé dans l’ombre. Les hommes me craignaient, les femmes m’imploraient. J’ai vu des empires naitre et d’autres s’effondrer. Certains de ma main, sur les ordres des puissants ;


Ma main avait fini par se plaquer sur ma nuque, lentement, inexorablement, venant de toute sa force soutenir un poids trop lourd à porter.

- J’ai plus de sangs sur les mains que l’armée des spectres réunie, façonné plus d’espoirs et détruit autant de destins que tu ne pourrais l’imaginer….


Pourquoi avoir parlé ? Pourquoi avoir dit tout cela ? Un aveu d’échec, un aveu de faiblesse. J’avais avoué ce que je me reprochais, ce qui ne serait jamais soigné, là, figé dans l’esprit. Et Hogo qui espérais de moi une transmission de responsabilités, nous étions loin, très loin du compte. Je n’aurai voulu que partir d’ici, me lever, franchir le voile des mondes, disparaitre. A jamais. Mais je n’en avais plus la force.

- Je ne mérite pas ma place auprès de toi….

Le silence, pesant, lourd. Il était là et il était aussi violent que les mots qui avaient pu passer au travers du son de ma voix.
Revenir en haut Aller en bas
Hogo Ewen
Chevalier d'or de la Vierge
Chevalier d'or de la Vierge
Hogo Ewen
Rôle : Protecteur d'Athéna et de la Maison de la Vierge. Protège la Vie et souhaite faire briller la Lumière dans les Ténèbres.
Messages : 828
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Left_bar_bleue197/197Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Empty_bar_bleue  (197/197)
Cosmos Cosmos:
Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Left_bar_bleue250/250Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Empty_bar_bleue  (250/250)
Armure Armure:
Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Left_bar_bleue420/420Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Empty_bar_bleue  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo]   Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] EmptyLun 26 Aoû - 17:34




Réalités alternatives !!

Balance ton quoi !






Kassandra demeurait plus que mal à l'aise et j'allais comprendre ses motivations. Car c'est avec la plus grande franchise qu'elle se confie à moi, m'avouant enfin, une partie de ce passé douloureux qui la rongeait. Ainsi, Kassandra servait autrefois les Déesses Infernales... Oui, je comprends mieux ce mal être, pour autant, il ne remettait en rien ce que j'avais dit : la passé doit être oublié, pour vivre dans le présent et construire le futur.

« L'envergure dis-tu.... Ce n'est pas à toi d'en juger en réalité, ni à moi... Cette responsabilité découle d'un choix de Bouddha, ni plus, ni moins, il m'a guidé jusqu'à toi, sois en sûr. Si Athéna nous a choisi comme protecteur de l'humanité, Bouddha lui, nous demande de protéger le monde pour tout ce qu'il compose... Et ils sont nombreux à vouloir le dénaturer... »

J'esquisse un très large sourire devant la crédulité de ma disciple. Visiblement, mes paroles n'étaient pas claires. Je pouvais l'admettre, les énigmes qui je délivrais demandaient une grande réflexion et l'on pouvais s'y perdre aisément. C'est ainsi, lorsque la naturel cède la place au subjectif, à l'intemporel.

Nous avons un temps limité à passer sur ce monde, et pourtant, nous sommes tout autant figé dans le temps, car nous ne sommes faits que pour renaître, encore et toujours, sous différentes formes, avec différentes pensées et directions à prendre, mais la finalité en est la même. J'imagine ainsi que chacune de mes vies a été tracée pour servir l'esprit de Bouddha, pour servir la nature, le monde, le façonner pour le préserver.

C'est ainsi que sont choisi les gardiens de ce lieu mystique... Sans qu'elle ne le sache Kassandra oeuvre dans ce sens et pour le moment, elle me demeure aveugler par les Ténèbres de son passé qui continue encore et toujours à la traumatiser ! C'est sans compter ma persévérance et ma foi ! Tôt ou tard, ce passé tortueux reculera devant moi, jusqu'à disparaître à jamais, pour laisser place à la sérénité et la quiétude.


« Peu importe qui tu as servi Kassandra ! Peu importe ce que tu as pu bien faire, les actes ignobles que tu te reproches, c'est terminé, tu n'es plus cette Kassandra-là, si tant est que ce fut ton nom à l'époque. Tu sers aujourd'hui Athéna, et bien plus largement, tu as fait le choix de protéger ce monde, envers et contre tout, tu ne peux pas le nier. Si Athéna t'a absout de tes pêchés, ce n'est certainement pas pour que tu continues à te le reprocher et à vivre avec. »

Mon ton se voulait un peu plus tranchant qu'à l'accoutumée, mais Kassandra devait comprendre qu'elle se devait d'avancer. On s'était servi d'elle, on l'avait utilisé, manipulé, conditionné, pour qu'elle accomplisse la basse besogne, par que ses maîtresses n'ont été pas capables elles-même ! L'avait-elle voulu pour autant ? Y avait-elle trouvé son compte ? Pas totalement, car inutile de nier qu'une partie d'elle le souhaitait à ce moment. Si on aime une chose, on ne change pas pour l'abandonner, on se bat pour elle. Kassandra avait fait le choix inverse.

« Et le monde ne s'est toujours pas effondré ! Il est là, encore, il subsiste, malgré tous ces royaumes qui le gangrènent. Il est certain que ce lieu est dépourvu de la dépravation de l'homme, que l'herbe et les fleurs s'étendent à l'infini... Pour autant, l'humanité n'en est pas forcément mauvaise... Non, elle s'inspire seulement de mauvais guides, des orateurs sans foi ni loi qui ne voient que leur profit sans penser aux conséquences. Tu as ainsi peut-être œuvré à faire chuter des personnes nocives sont même le savoir, et c'est la manière de ce monde de te remercier... en t'ouvrant les portes de la paix intérieure ! »

Je regarde au loin, fasciné pour ce vide si calme... et je l'entends prononcés ses derniers mots... j'ai presque cru qu'elle ne s'adressait pas à moi, mais peut-être à cette personne du passé qu'elle avait déjà évoqué en songe, lorsqu'elle était inconsciente...

« Tu es éternelle Kassandra car tu renaîtras à jamais pour protéger ce lieu... Mon temps touche à sa fin, pas demain, ni après-demain, mais mon temps de garde ici est bientôt terminé... Je t'ai appris ce qu'il fallait pour venir ici, mais aussi partir. Si, au plus profond de toi, tu ne te juges pas digne... libre à toi de partir ! »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo]   Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Réalités alternatives suite [FB : Kassandra/Hogo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suite de l'arrivé d'une pauvre Neko (hentaï)
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Sanctuaire Sacré ¤ Athéna :: Le Sanctuaire :: Le Temple de la Vierge :: Jardin des Sals jumeaux-
Sauter vers: